Comment apprendre le métier de sommelier sans formation ?

Actuellement, trouver un emploi n’est pas une mince à faire. Vu la croissance exponentielle du taux de chômage chaque année, trouver le juste travail digne de son nom demande à la fois une formation adéquate avec des expériences dans ce domaine. Pourtant, le travail d’un sommelier s’avère être une carrière indispensable pour avoir une stabilité à l’avenir. Mais comment apprendre le métier de sommelier sans formation ?

Le métier de sommelier : c’est quoi au juste ?

Un sommelier est tout simplement un expert en art de service et de dégustation de vin. Il travaille dans un restaurant et peut occuper à la fois le service d’un magasinier pour gérer les stocks dans la cave, et également d’accompagner les clients à bien choisir son vin. Pour cela, il doit être polyvalent, passionné et attentives vis-à-vis aux attentes de ses clients. Sa mission principale, c’est de satisfaire ce dernier en leur offrant les vins de qualité par rapport aux plats proposés sur le menu du restaurant. Il doit en effet, se rendre visite aux vignobles et aux producteurs afin de bien choisir ses vins par rapport aux besoins des clients et au budget du restaurant. Apprendre le métier de sommelier demande donc quelques circonstances à prendre en compte. 

Les niveaux requis pour devenir un sommelier

Il est évident que pour être professionnel dans un secteur d’activité, vous devriez être à la hauteur. Pour le sommelier, la base est de connaitre parfaitement et en détail les vins. Ce ne pas une mince à faire, car cela demande beaucoup d’expériences. Si vous pensez devenir ce qu’on appelle un bon sommelier, vous devez a priori apprendre. L’anglais est un atout favorable afin de communiquer aux clients. Vous devez aussi avoir un bon sens d’odorat et un palais fin. Ainsi, vous devriez être à la hauteur sur les cépages, millésimes, appellations, mais surtout à l’accord entre les vins et le mets qui s’arrangent. En bref, apprendre le métier de sommelier demande à la fois passion et expériences. 

Comment devenir un bon sommelier digne de son nom ?

Comme le travail d’un sommelier exige tous ces critères pour être qualifié, il est nécessaire de suivre une formation adéquate dans ce domaine. Vous pouvez également faire un stage auprès d’un restaurant afin d’acquérir les connaissances et les expériences nécessaires pour ce travail. Sachez que ce poste est hiérarchisé, vous devez donc débuter en tant que commis de salle, ensuite commis sommelier pour devenir un chef de rang, et enfin chef sommelier. Ces étapes sont indispensables sauf si vous avez votre propre resto. Pour être professionnel, vous devez suivre une formation en BEP hôtellerie-restauration ou un CAP restauration après le collège. Vous pouvez également apprendre le métier de sommelier en optant pour un Bac Professionnel sommelier.

Comment assurer la sécurité alimentaire de votre nouveau restaurant ?
Qu’est ce qu’un chef de rang dans l’hôtellerie restauration ?